Selon les données de l’INSEE, le télétravail, ou le fait de travailler a la maison, concerne 7% des actifs dans l’Hexagone actuellement, de nombreuses entreprises le pratiquent sans toutefois le revendiquer, notamment chez la population des cadres, qui utilisent régulièrement le télétravail dans le cadre de leurs activités. Teletravailler est une démarche qui devrait se démocratiser dans les années à venir étant donné que de nombreux efforts sont actuellement mis en place afin de faciliter cette démarche, que ce soit sur le plan juridique ou sur le plan pratique. Il faut rappeler que le télétravail sous sa forme déclarée doit faire l’objet d’un accord entre l’employé et l’employeur mais également vis-à-vis des délégués du personnel dans les entreprises de plus de 11 salariés.

Un développement à venir

De plus, le salarié doit trouver dans le télétravail un moyen de pouvoir améliorer la qualité de sa prestation au travail, auquel cas il est en droit de pouvoir refuser. Sur le plan pratique, le télétravail doit permettra d’avoir une meilleure flexibilité en termes d’horaires mais également de pouvoir obtenir plus de liberté et d’autonomie. Les personnes qui possèdent par exemple des enfants vont à travers le télétravail trouver une manière de pouvoir jongler entre ces deux aspects, tout comme ceux qui désirent développer un business séparément de leur activité de salarié et ainsi gagner de l’argent. Il existe encore peu d’entreprises qui ont opté pour le télétravail total, même si cette pratique devrait se développer bientôt si l’on considère le mouvement de tertiarisation qui caractérise actuellement l’économie. On constate d’ailleurs la mise en place de nombreux bureaux qui sont aujourd’hui rattachés à des espaces de co-working, ce qui permet donc de pouvoir favoriser l’installation des salariés en télétravail globalement.

Leave a Reply

*
*

Required fields are marked *